CreBelFin

FR | LUX | PT | NL Tel:  0032 2 852 34 42
Mob:  0032 474 34 65 30
Demandez un crédit en ligne

Actualités

May 6, 2017

Coup de tonnerre sur le marché du crédit hypothécaire

Depuis l'essor de la société de consommation, les banques sont devenues un acteur incontournable sur le marché immobilier. Bien souvent l' achat d'une maison est couplée à un emprunt hypothécaire. Jusqu'alors les prêteurs n'exigeaient pas de garanties particulières. Aujourd'hui la donne a fortement changé. Explications.


Il y a 20 ans, lorsqu'un jeune couple aux revenus corrects se présentait à sa banque pour faire un crédit hypothécaire, il était accueilli les bras ouverts. A force d'avoir prêter "tout azimut", les banques se sont vues confrontées à un taux élevé de surendettement et ont de plus en plus exigé des garanties strictes pour pouvoir emprunter

Dans un premier temps, les banques ont exigé des emprunteurs qu'ils doivent apporter les fonds propres nécessaires à l'achat d'un bien immobilier. Par fonds propres, on entend les frais de notaire et les droits d'enregistrement lesquels représentent généralement 10% du bien. Ainsi pour une maison de 400.000 euros, il sera exigé que vous puissiez apporter au moins 40.000 euros pour supporter les frais dont question.

L'apport de fonds propres constituent une garantie pour la banque car cela témoigne d'une capacité d'épargner, même si parfois ces fonds propres sont apportés grâce à des proches. Cela permet également de limiter l'endettement des ménages car les emprunteurs qui ne disposent pas de fonds propre pour l'achat d'un bien immobilier sont obligés de faire un crédit frais de notaire en plus de leur crédit hypothécaire.

Depuis peu, des recommandations ont été émises par la Banque Nationale de Belgique pour contraindre les banques à n'octroyer un crédit hypothécaire que moyennement un apport total de fonds propres de 40% de la valeur du bien. En plus des frais de notaire et des droits d'enregistrement (pour rappel 10% de la valeur du bien), les emprunteurs devront apporter 30% à titre d'avance. Donc dans notre exemple, pour une maison de 400.000 euros, les emprunteurs devront apporter 40.000 euros (frais de notaire et droit d'enregistrement) + 80.000 euros, soit un total de 120.000 euros.

Via ce mécanisme, la Banque Nationale de Belgique veut limiter l'accès au crédit. C'est clairement les bon payeurs qui vont subir les conséquences de ces mesures drastiques qui ont été suggérées pour éviter une crise des subprimes à l'américaine. Le législateur n'a pas encore légiférer bien qu'il se murmure qu'un projet de loi soit en cours de préparation. Affaire à suivre donc... .

Pour toute question ou renseignement, n'hésitez pas à contacter votre conseiller CreBelFin au 0032 2 852 34 42.


*TAEG fixe, voir conditions en agence | Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent | CreBelFin SPRL - BE 0676.497.794 | FSMA n° 116246 A | MENTIONS LÉGALES
Exemple de prêt à tempérament - Montant total du prêt: 10.001 € - Montant des mensualités: 210,33 € - TAEG: 9,99% - Taux débiteur Fixe: 9,99% - Durée du prêt: 60 mois - Montant total dû: 12.619,80 €
Durées pour un prêt personnel: minimum 24 mois - maximum 84 mois (120 mois pour un propriétaire)